VENDREDI 14 DÉCEMBRE – 20H

Manu Théron : chant et bendir
Henri Maquet : chant, galoubets, guitaron et game boy Noëllie Nioulou : violoncelle et violon
Christian Fromentin : violon
Thomas Lippens : tambours sur cadre, percussions

Benvengut au grand Balèti dau Régali ! Bienvenu au grand Balèti du Régali ! Cinq musiciens, cinq par- cours singuliers au sein des musiques traditionnelles de Provence, d’Occitanie et de la Voie Lactée, se rassemblent ici dans une formule inédite pour faire guincher le seizième arrondissement marseillais.

Au chant, un poète et troubadour urbain qu’on ne présente plus, Manu Théron. A ses côtés, l’agitateur arlésien Henri Maquet, couteau-suisse de la musique traditionnelle augmentée : ses flûtes et son guitaron s’entremêlent de beat électro 8 bits. Aux cordes sensibles, Noëllie Nioulou, pétrie de répertoire du Massif Central, que l’on peut entendre au sein du

beau projet Aronde, et Christian Fromentin, spé- cialiste des instruments à cordes frottées persans (kamantcheh, gheytchak…) mais néanmoins joueur aguerri de bourrées et de gigues. Aux percussions, Thomas Lippens – aka Tambor de Masca – qui mêle tambourins, jeu de batterie, tradition et amour du gros son. Et c’est lui qui invite, ce soir là, cette belle équipe.