Vendredi 26 janvier 2018 – à 18h

Une exposition d’Apollinaire Gbeteglo

20 h : performance
Textes danse : Apollinaire Gbeteglo
Percussion, Togo spiritual songs : Prince Gbeteglo

« Un 23 juillet de l’année 1971, j’ai entamé un voyage. Ça fait 46 années que je marche. Sur le sol, sous la pluie, dans le vent, de jour comme de nuit. J’ai vu sans toujours voir, j’ai entendu sans pouvoir toujours écouter, j’ai cherché la compréhension ci et là et j’ai pu remarquer que la couleur existe de partout dans le monde. La noire, la blanche, la bleue, la verte ou l’orange et j’en passe. Mes 46 ans de marche vers je ne sais quoi m’ont permis de capter à mon humble niveau des choses aussi belles que laides, des actes humains aussi fabuleux que dégoutants, la présence que l’absence, l’assistance que l’abandon. Le besoin d’en parler est devenu si fort, l’envie d’exister est devenue plus que vitale. Et malgré les murs de la division, de la séparation qui m’empêchent d’aller voir tout le monde, tous mes frères et sœurs pour échanger, j’ai fini par choisir les couleurs pour porter ma voix comme un pigeon voyageur. Je suis certain que les couleurs traversent les murs, franchissent les barbelés de fer, transpercent les portes des prisons, atteignent le cœur par les yeux. En espérant que l’humain entende la voix des couleurs, moi je les aide à prendre juste des formes libres. Voilà, quoi dire d’autre à part : En libérant, je me libère. »

Apollinaire GBETEGLO